Rechercher
  • Malika Virin

UNE JOURNEE OFF QUAND ON EST MAMAN

Dernière mise à jour : 22 août 2021

UNE JOURNEE OFF QUAND ON EST MAMAN



Coucou !


J'espère que vous allez bien.


Je suis ravie de vous retrouver dans ce nouvel article de blog.


Un article un peu spécial. En effet, je me livre un peu plus que d'habitude.


Aujourd'hui, j'étais un peu " à la ramasse" et j'ai rapidement compris que je n'arriverai pas à faire grand chose. Je me suis donc offert un "day off".


Je vous raconte ?


Si vous avez envie d'en savoir plus, installez-vous confortablement. Et, bonne lecture !



Bienvenue sur le blog. Si vous êtes nouvelle, vous voulez certainement lire mon ebook gratuit dans lequel je détaille les 8 choses à faire pour bien écrire. Téléchargez mon guide en cliquant juste ici. Merci de votre lecture et à bientôt sur le site www.malika-virin.com 



Lorsqu'on est mère, on rêve souvent d'avoir, au moins une fois de temps en temps, quelques jours rien qu'à soi et que pour soi.


Même un seul jour !


Une journée rien que pour soi, à vivre à son rythme bien à soi, à faire des choses qui ne nous plaisent qu'à nous, et ne penser à rien d'autre qu'à soi-même.


Et, lorsqu'on est mère, on le sait : les journées off n'existent pas !


Dans cet article

  • Un "day off" : qu'est-ce que c'est ?

  • Le quotidien avec des enfants à plein temps

  • Pourquoi choisir

  • Ce que j'ai enfin compris

  • Pour aller plus loin


Un "day off" : qu'est-ce que c'est ?


Un "day off " est une journée durant laquelle on ne travaille pas.


Ce terme anglais se traduit littéralement par "jour fermé". Il peut s'appliquer à la vie salariale, ainsi qu'à tout le reste de la vie, de façon générale.


Je ne sais pas si c'est aussi votre cas, mais, personnellement, je rêve souvent d'avoir un "day off", c'est-à-dire une journée durant laquelle je ferai absolument tout ce que je veux, à mon rythme.


Si c'est aussi votre cas et que vous culpabilisez, arrêtez immédiatement ! Vous n'avez pas à culpabiliser de vouloir avoir du temps rien que pour vous.


Quand je suis devenue maman, lorsque cette envie a pointé le bout de son nez, je m'en suis terriblement voulu. Je me trouvais horrible et pensais que cette idée, ou plutôt ce besoin d'être entièrement disponible juste pour moi, cette envie de n'être qu'avec moi et / ou avec d'autres personnes de mon âge, faisaient de moi une mauvaise mère. Un véritable monstre !

En réalité, il est tout à fait normal de penser à ce genre de choses. Si, si, je vous assure !


Je suis mère de 3 trésors et, très sincèrement, il y a des jours où j'ai juste envie de m'échapper et de me réfugier dans un endroit somptueux, propre et calme, où on me servirait et me masserait, avec le sourire.


Rêver d'une échappée belle, de temps en temps, est tout à fait normal, surtout si les journées sont très intenses. Ce rêve peut être une motivation et même un objectif ou encore une récompense. Vous pouvez tout à fait vous dire, par exemple : "Dans 6 semaines, je m'offre ce soin dont je rêve / je passe le week-end à tel endroit " et vous organisez pour profiter pleinement de ce moment que vous méritez de vivre.


On promet bien des surprises / récompenses aux enfants s'ils restent sages, n'est-ce pas ? Alors vous pouvez bien en faire autant avec vous-même !


Bien entendu, si cette envie de fuir est quotidienne, que vous vous sentez malheureuse, je vous conseille d'en parler à quelqu'un qui pourra vous aider et vous accompagner pour vous sentir mieux.


Le quotidien avec des enfants à temps plein


Lors du premier confinement, mon époux et moi avons décidé de scolariser nos enfants par correspondance.


Nous en avons longuement discuté et avons réalisé que nous y pensions déjà depuis plusieurs années, car nos trésors ne semblaient pas s'épanouir pleinement.


Personnellement, j'étais certaine que, grâce à ce choix, notre vie de famille serait totalement différente, que je serai moins stressée et mes enfants plus épanouis. J'étais aussi persuadée que je trouverai des endroits sympas pour travailler, me concentrer, aller au bout de mes projets et me détendre.


En effet, notre vie de famille s'est considérablement améliorée. Je n'ai plus la sensation de devoir courir après le temps et je suis beaucoup moins stressée. Mes enfants s'épanouissent et semblent être vraiment heureux.


Mais les endroits sympas sont fermés ! Je sais que je pourrai aller travailler à la bibliothèque. Je suis écrivaine et il est évident qu'écrire, créer et peaufiner mes projets au milieu des livres est une expérience sensationnelle.


Cependant, je n'arrive pas à aller dans un endroit qui plait à mes enfants, sans eux.


Je veux le meilleur pour eux et je veux qu'ils puissent profiter de chaque instant.


Alors, je continue de travailler tous les jours, de chez moi. Et je me lève en moyenne 50 fois, dès lors que je me lance dans une cession de travail.


Les journées sont très intenses : le matin est consacré à l'instruction scolaire de Djibril (qui a écrit son livre Monsieur Canard, à découvrir en cliquant juste ici) tout en essayant de trouver des activités au petit dernier, tandis que la grande travaille dans sa chambre. Ensuite, l'heure de préparer le repas arrive rapidement. Il est temps de passer à table et nous voilà reparti pour la seconde partie de la journée, durant laquelle mon époux et moi tentons d'avancer sur nos projets.


Les garçons s'ennuient. Les adultes s'impatientent. Les garçons aussi. On sort faire une balade. Puis c'est 'heure du dîner. Et nous voilà dans un quotidien qui ne nous plait pas vraiment. Mais avec lequel on compose. Parce qu'il le faut !


Oui, je sais, c'et nul !


Pourquoi choisir ?


Voici une question que je me suis posée lorsque j'étais plus jeune : "Pourquoi choisir " ?


Autour de moi, tout le monde semblait s'accorder sur le fait qu'une femme ne pouvait pas avoir une grande et longue carrière si elle voulait avoir une vie de famille : "Elle doit choisir, elle ne peut pas faire les 2, ça ne fonctionnera pas, et une femme ne doit pas penser qu'à sa carrière; elle doit avant tout penser à son mari et ses enfants. Sinon, elle finira vieille fille, ou son mari va la tromper"


Je trouvais ça à la fois aberrant, sidérant et révoltant.


D'une part, on me disait "une femme doit choisir entre sa vie pro et sa vie perso et ne dois jamais être carriériste" et, d'autre part, on m'affirmait que les hommes sont des enfants totalement immature, incapable de prendre soin d'eux et de leur foyer, qu'il faut sans cesse nourrir et rassurer en étant agréable et présente à leurs côtés, quoiqu'il advienne. Et on me glissa dans le creux de l'oreille, sans la moindre honte ni une once de discrétion : "s'il la trompe, ce sera sa faute !"


Donc, jugeant les adultes totalement irraisonnés et visiblement terrifiée par ce qui m'apparaissait comme l'idée d'être abandonnée ou pas aimée, je décidais de ne jamais choisir entre ma carrière et ma vie de famille. Je voulais les deux !


Cependant, je compris une chose intéressante et qui m'aida énormément dans mes choix de carrière. Je voulais avoir le temps de connaître mes enfants, de les voir grandir, de les accompagner au quotidien. Je voulais aussi une véritable vie de couple. Et certainement pas me marier pour avoir un statut social !


J'ai donc fait ce que je voulais et menais ma vie comme je l'entendais.


Aujourd'hui, c'est encore le cas : je ne choisis pas. Je m'organise et je fais de mon mieux.


Il y a certains jours où absolument rien ne se passe comme prévu. Et d'autres où tout roule.


Quoi qu'il en soit, je continue de construire ma carrière, j'apprends à bâtir mon matrimoine tout en ayant une vie de famille qui me laisse toujours un sourire sur les lèvres.


Ce que j'ai enfin compris


Depuis plusieurs années, je fais de mon mieux pour améliorer chaque domaine de ma vie. J'ai un objectif en tête et j'avance à mon rythme vers celui-ci.


Depuis le premier confinement, (c'était il y a 1 an !) j'ai accéléré la cadence en faisant des choix rapides et extraordinaires (au sens littéral du terme). C'est ce qui a permit, à ma famille et moi, de changer de vie et d'améliorer notre style de vie.


Cependant, notre niveau de vie risque de baisser car j'ai ralenti la cadence afin d'être disponible pour mes enfants. En réalité, je veux profiter d'eux, être connectée à eux, vivre et être réellement avec eux. Et avoir plus d'argent que nous n'avons réellement besoin.


Je ne veux pas avoir à choisir, ni être obligée de vivre chichement.


J'ai compris que ma famille est aussi importante que ma carrière. Et que je peux tout avoir !

Je ne veux plus être cette femme qui râle et se plaint de ne pas pouvoir travailler autant qu'elle le souhaite. Très honnêtement, si je voulais travailler d'avantage, je trouverai une solution pour le faire.


Ces dernières années, j'ai énormément travaillé pour créer et mettre en place tout mon système. Je suis passé par différents stades psychologiques et émotionnels. Et j'ai énormément douté de moi.


En échangeant avec certaines d'entre vous, j'ai réalisé où j'en suis réellement.


Je suis à un tournant de ma carrière et de ma vie. J'ai le choix :

  1. Je ne peux pas faire demi-tour mais je peux m'arrêter là, et attendre que les choses se passent en espérant que mes livres se vendent

  2. Je peux continuer d'avancer chaque jour vers mon objectif, continuer de retravailler mon offre d'accompagnement littéraire pour vous faire bénéficier de toute mon expertise tout en boostant les ventes de mes livres

Je n'ai pas à choisir entre ma carrière et ma famille, ni à me couper en 2.


Souvent, on s'accroche à des habitudes, même si elles sont mauvaises ou obsolètes.


J'ai compris que, chez moi, les "day off'" n'existent pas : ce sont juste des jours où je consacre plus de temps à une chose précise. Aujourd'hui, c'était le garage. Il y a quelque jours, je me consacrai à découvrir une partie d'Arcachon, avec ma famille.


Les "day off" n'existent pas et c'est très bien comme ça car :

  1. cela m'oblige à m'améliorer et à être plus claire avec moi-même tout en allant à l'essentiel

  2. je fais des choix pour MOI et plus pour plaire aux autres, ni pour être "la fille bien" (je vous parlerai d'elle dans un prochain article)

  3. je veux VOUS apporter le meilleur de mon expertise pour ME prouver que, même avec mon handicap, un époux et 3 enfants, je peux exceller et vous aider à en faire autant

  4. je me crée des souvenirs incroyables

  5. je construis quelque chose d'extraordinaire en famille elhamdoulillah

Chaque jour offre l'opportunité d'être heureux en apportant sa contribution à ce monde.


Pour aller plus loin


Comme nous venons de le voir, lorsqu'on est maman, les " day off" n'existent pas vraiment. Pour tellement de raisons !


Parfois, on se fixe des objectifs et on fait des choix pour les atteindre rapidement. Moi c'était m'investir dans ma carrière tout en offrant un meilleur cadre de vie à mes enfants, notamment grâce à l'école par correspondance.


Mais tout ne se passe pas toujours comme prévu. Par exemple, je prévoyais d'aller travailler à l'extérieur, de rencontrer différentes personnes facilement … Au moment où je rédige cet article, nous vivons notre troisième confinement, et je n'ai toujours pas été écrire dans un endroit sympa et inspirant ! Quant aux rencontres : la visioconférence est notre nouvelle norme.


Je crois qu'à notre échelle, nous ne pouvons pas réellement savoir ni comprendre ce qui se passe réellement. Mais nous pouvons nous adapter tout en restant concentrée sur notre objectif.


Par exemple, si votre objectif est d'écrire un roman, je vous conseille de rester concentrée dessus, quoiqu'il se passe. Cela vous permettra de vous dépasser, même dans les moments difficiles.


Concentrez-vous sur votre objectif littéraire, parcourez et lisez les articles de ce blog et rejoignez l'accompagnement littéraire en cliquant simplement ici.


A très vite !

Malika Virin



Pour aller encore plus loin, télécharge gratuitement mon guide dans lequel je détaille les 8 choses à faire pour écrire facilement en cliquant juste ici. Merci de votre lecture et à bientôt sur le site www.malika-virin.com 

maman-endetté-comment-faire.png

TOUS LES LIVRES DE MALIKA VIRIN

LES LIVRES DE
MALIKA DERRICHE VIRIN 
POUR AMELIORER SA VIE

Fini les dettes ! Malika Virin
Ma routine d'écriture Malika Virin Livre

LES ROMANS

Livre L'HOMME DU DESERT Malika Virin
Livre DIX ANS TROP TARD Malika Virin

TOUS LES LIVRES DE LA FAMILLE DERRICHE VIRIN

Livre MONSIEUR CANARD Djibril Virin Malika Virin Jean-Daniel Virin
Carnet LOVE BOOK by Siyaa

LES LIENS AFFILIES
DE MALIKA VIRIN

Louez en toute sérénité

logo-locathome33-louer-en-toute-serenite
cropped-logo-muslim-immo-512x-150x150.png