Rechercher
  • Malika Virin

ECRIRE UN ROMAN : POURQUOI C'EST DIFFICILE ?

POURQUOI C'EST DIFFICILE D'ECRIRE UN ROMAN ?


Coucou !


Je suis ravie de vous retrouver aujourd'hui pour ce nouvel article de blog dans lequel nous allons parler écriture. Evidemment !


Lorsqu'on se lance dans l'écriture d'un livre, on est souvent très enthousiaste. Mais on se rend rapidement compte que c'est dur.


Pourquoi est-ce si difficile d'écrire un roman ? Quelles sont les réelles problématiques et enjeux, lorsqu'on se lance dans un projet littéraire d'une telle envergure ? Qu'est-ce qui nous échappe ? Qu'est-ce qu'on ne voit pas ou qu'on ne sait pas ? Et comment faire pour que ce soit plus facile ?


C'est ce dont je vous parle dans la suite de cet article.


Donc installez-vous confortablement et bonne lecture !



Bienvenue sur le blog !
Si vous êtes nouvelle ici, vous voulez certainement lire mon ebook dans lequel je détaille les 6 choses à faire pour écrire facilement. Téléchargez mon guide gratuitement en cliquant juste ici. Merci de votre lecture et à bientôt sur www.malika-virin.com . 



Dans cet article :


Ecrire un roman

Pourquoi est-ce difficile d'écrire un roman ?

Comment simplifier l'écriture du roman ?

Pour aller plus loin


ECRIRE UN ROMAN


Si vous lisez régulièrement ce blog, vous le savez : j'ai rédigé de nombreux articles à ce propos :

J'écris tous les jours depuis presque 25 ans. Et je suis écrivaine romancière, publiée depuis 2017 en maison d'édition et en autoédition.


Comme vous vous en doutez sûrement, j'aime énormément écrire, raconter des histoires. Je trouve que c'est une belle façon de partager et de transmettre tout un tas de choses.


Personnellement, j'ai toujours vu l'écriture comme une sorte de défouloir. Et j'ai appris à l'utiliser comme un jeu et pour en faire mon métier.


Pour autant, il y a des choses qui rendent l'écriture d'un roman très difficile.


POURQUOI EST-CE DIFFICILE D'ECRIRE UN ROMAN ?


Il est grand temps de répondre, en toute transparence à cette question.


Je suis certaine que certaines réponses vont vous étonner. Et que d'autres vous aideront y voir plus clair.


La difficulté littéraire réside dans plusieurs points :


  1. il n'y a pas qu'une seule chose qui rend l'écriture du roman si dure : en réalité, il y a un ensemble de paramètres à prendre en compte avant de se lancer dans un tel projet

  2. lorsqu'on ne lit pas tous les jours, on est vite limitée : la lecture quotidienne permet, en quelque sortes, d'ouvrir le champs des possibles. En effet, grâce à elle, on augmente notre vocabulaire, notre niveau de langage ainsi que notre niveau de compréhension et ce, de manière générale. On est plus à l'aise avec les mots. On découvre d'autres tournures de phrases. Et donc, d'autres façons de dire les choses. La lecture permet aussi d'avoir un esprit toujours plus ouvert. Elle stimule la réflexion et l'imagination. Elle permet aussi de comprendre certains mécanismes et de les ancrer en soi plus facilement et plus rapidement

  3. écrire tous les jours est une règle absolue : c'est ce que font tous les grands auteurs ! Et vous n'avez pas besoin d'attendre quoi que ce soit, ni qui que ce soit, pour en faire autant !

  4. avoir une bonne routine d'écriture est l'une des clés du succès ! Il n'y a pas de secret !! C'est grâce à cette routine que vous écrirez votre roman et resterez motivée même lors des moments difficiles

  5. constance, rigueur et discipline sont les maitres-mots quand on veut écrire un roman. Et ce, quel que soit votre niveau, votre style d'écriture ou le genre du roman

  6. un roman se structure à l'avance : avant d'écrire un roman, vous devez le planifier, le structurer, en faire le squelette

  7. l'organisation est la clé de voute de tout projet : sans organisation, vous n'irez nul part ! Je sais que ce n'et ni glamour, ni sexy. Mais c'et la vérité ! Pour écrire un livre il faut être organisée

  8. on nous apprend à écrire mais pas comme il faut : à l'école, on nous apprend à lire et à écrire. Malheureusement, on ne nous explique pas comment écrire un roman. Même dans le cadre d'études littéraires ! On y étudie les lettres, la littérature, les grands ouvrages et les grands auteurs. On s'immerge dans les mots. Et si, techniquement, on sait comment faire pour écrire un livre, ça ne suffit pas

  9. on ne sait pas comment transmettre les émotions : alors que c'est primordiale ! Pour tenir en haleine le lecteur, il faut lui faire ressentir les émotions à travers les mots

  10. on se lasse vite et on a envie d'abandonner quand c'est dur : et ça, c'est ce qui fait échouer la plupart des gens ! Quand on se lance dans un projet, il est normal de ressentir une certaine euphorie. Et il est tout autant normal qu'elle passe au bout d'un certain temps. Inutile de chercher à ressentir cette excitation des premiers temps ! C'est une perte d'énergie et de temps !! Le mieux est de chercher comment rester motivée et de s'accrocher quand c'est difficile. Pas d'abandonner !

  11. écrire un roman demande du courage : il faut aller puiser en soi des choses qu'on n'a pas forcément envie de voir ni de ressentir. Ce n'set pas confortable ! Mais c'est nécessaire !

  12. les autres ne nous comprennent pas, se moquent et ne nous soutiennent pas : ce sont des choses qui arrivent. A tout le monde. Oui ! Tout le monde fait face, au moins une fois dans sa vie, à l'incompréhension, aux moqueries, au dénigrement et au manque de soutient. Tout le monde ! Vous ne me croyez pas ? Allez donc lire cet article dans lequel je vous raconte ma première dédicace. Je crois que je ne m'en suis pas encore remise !

  13. on n'assume pas et on préfère la facilité : en rejetant la faute sur les autres, par exemple. En trouvant des prétextes. De mauvaises ou de fausses excuses. "Il y a trop de bruit, les enfants me déconcentrent, je ne suis pas prête, je suis fatiguée, il est tard, il est trop tôt, je n'ai pas le temps, que vont penser ou dire les autres ?" Sincèrement, si ce roman compte vraiment pour vous, rien ni personne, ici bas, ne pourra vous empêcher de l'écrire. Au contraire ! Tout sera prétexte à l'écriture

  14. on n'ose pas demander de l'aide : on reste seule face à ses doutes et sa feuille blanche. Du coup, on n'avance pas du tout, on tourne en rond et on trouve ça trop dur. A tous les niveaux ! Emotionnellement, psychologiquement, en terme de temps, d'énergie. On n'y arrive pas, on se trouve nulle, on culpabilise, on se demande ce qui cloche chez nous et on ne comprend pas pourquoi on n'y arrive pas. Il suffirait de demander de l'aide !

  15. on ne demande pas aux bonnes personnes : j'ai fait cette erreur tellement de fois !! Demandez l'avis et les conseils à une personnes dont c'est le métier. Une écrivaine, une romancière, une accompagnatrice littéraire. Ou à une personne qui a déjà fait ce que vous voulez faire. Ne demandez pas à votre famille, à vos amis / amies , collègues ou connaissances. Sauf si vous êtes certaine de leur objectivité et de leur bienveillance. La plupart du temps, les gens vont juste chercher à savoir ce que vous "valez" et où vous en êtes par rapport à eux. Ce n'est pas de leur faute ! On ne nous apprend pas vraiment à se dépasser et à exceller. On nous dit même que c'est mal de "trop en vouloir", qu'on ne doit pas en faire trop et "qu'on doit rester à notre place". Pour beaucoup de gens, c'est très difficile de voir les autres réussir.

  16. on ne sait pas vraiment où chercher, ni faire le tri dans les informations : quand on est un brin débrouillarde et qu'on a vraiment très envie d'écrire ce livre, on fait des recherches, sur internet, en bibliothèque, en librairie. On trouve plein de conseils, des astuces, qu'on tente tant bien que mal d'appliquer. Sauf que ça ne marche pas ! Et c'est normal : tous ces bons conseils ne pas personnalisés

  17. la plupart des gens n'aiment pas dévoiler leurs secrets ! Par peur qu'on soit meilleur qu'eux. Oui, oui ! Et c'est valable dans tous les domaines. Pourquoi croyez-vous que les sites de bonnes adresses et autres bons plans réussissent si bien ? Tout le monde aime les confidences. Les secrets. Avoir ce sentiment d'être unique, d'avoir trouvé un endroit exceptionnel, une façon de faire que personne ne connait. C'et ce que j'appelle le syndrome de l'enfant unique : on veut tout pour soi, et il est hors de question qu'on partage. Ce n'est pas un jugement. C'est un constat.

  18. on croit qu'on n'y arrivera jamais : lorsque cette croyance et trop forte, c'et ce qu'il se passe. Et si ce n'set pas le cas, si on voit qu'on progresse, qu'on avance vers son but on fait en sorte d'échouer. Il faut savoir une chose importante : la plupart des écrivains et écrivaines sont ou ont été mal dans leur peau. Ce sont des personnes qui ont peu confiance en elles, ou qui ont cruellement manqué de confiance en elles. La confiance en soi s'acquiert ave le temps. Et s'entretient au quotidien. Alors, peu importe si vous pensez que vous n'y arriverez pas ! Peu importe que vous vous estimiez chanceuse ou non. Ca n'a pas d'importance ! Le plus important c'est de savoir dans quelle mesure vous êtes prête à vous dépasser et à vous prouver que vous pouvez le faire ?

  19. on croit qu'il faut chercher loin, et que c'est compliqué de trouver un bon accompagnement littéraire. Alors qu'il suffit de cliquer juste ici (oui c'et de l'auto-promo! )


COMMENT SIMPLIFIER L'ECRITURE DU ROMAN ?


Pour rendre l'écriture du roman plus simple, vous pouvez :

  • arrêter de vouloir faire compliqué : une phrase complexe ne signifie pas que la syntaxe est parfaite ni que c'est bien écrit. Ce n'est pas non plus gage de talent

  • ne copiez pas et n'essayer pas d'écrire comme un ou des auteurs qui ont "réussit". Non ! Ne faites pas ça : Vous pouvez vous en inspirer. Vous pouvez les lire. Peut-être même les rencontrer. Mais en aucun cas, vous ne devez chercher à les copier ! Par contre, il est essentiel d'écrire tous les jours pour affiner votre propre style littéraire

  • mettez en place une bonne routine d'écriture : je vous l(ai déjà dit, la routine d'écriture est l'une des clés du succès. En voici une excellente : la mienne ! Testée et éprouvée depuis presque 25 ans, grâce à ma routine d'écriture j'écris tous les jours. Et je suis même devenue écrivaine romancière ! Cliquez ici pour découvrir mon ebook "MA ROUTINE D'ECRITURE"

Ce sont 3 choses simples que vous pouvez mettre en pratique tout de suite.



POUR ALLER PLU LOIN


Comme nous venons de le voir, l'écriture d'un roman peut être très compliquée pour un tas de raison différente.

.

Vous pouvez vous simplifier les choses en allant au plus simple, en travaillant et en affinant votre propre style littéraire et, bien entendu, en ayant une bonne routine d'écriture.


Il n'y a pas de secret ! Au même titre que c'et en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en écrivant tous les jours que vous vous améliorerez et que ce sera plus facile.


Si l'écriture de votre roman vous donne beaucoup de fils à retordre, que vous tournez en rond, que vous vous sentez bloquée ou que vous n'osez pas encore vous lancer, rejoignez l'accompagnement littéraire en cliquant juste là.


A très vite !