top of page
Rechercher
  • Malika Virin

PAR QUOI COMMENCER POUR ECRIRE UN ROMAN ?

Dernière mise à jour : 27 juil. 2021

PAR QUOI COMMENCER POUR ECRIRE UN ROMAN ?


Coucou !


J'espère que vous allez bien.


Je suis ravie de vous retrouver dans ce nouvel article dans lequel je réponds à cette question : "Par où commencer pour écrire un roman? "


C'est une question qu'on peut toutes se poser lorsqu'on veut se lancer dans un projet littéraire d'une si grande envergure. D'ailleurs, je me la suis moi-même posée.


Si, vous aussi, vus vous posez la question, la suite va vraiment vous intéresser.


Alors, installez-vous confortablement. Et, bonne lecture !

Bienvenue sur le blog ! Si vous êtes nouvelle, vous voulez certainement lire mon ebook gratuit dans lequel je détaille les 6 choses à faire pour écrire facilement. Téléchargez mon guide en cliquant simplement ici. Merci de votre lecture et à bientôt sur www.malika-virin.com 



Dans cet article :


Qu'est-ce qu'un roman

Par quoi commencer pour écrire un roman

Les différentes parties du roman

Pour aller plus loin


QU'EST-CE QU'UN ROMAN ?


Si je dois donner une définition générale, je dirai qu'un roman est une œuvre de fiction, écrite en prose, d'une certaine longueur.


Les caractéristiques du roman sont :

  • la fiction : le roman est un récit fictionnel. L'histoire est donc fausse. Elle n'est pas réelle. Cependant, il existe ce qu'on appelle le roman autobiographique ou l'autofiction. Dans ce cas, on mélange fiction et réalité pour faire un texte équilibré et qui ne soit pas une autobiographie ni une biographie

  • sa longueur : le roman est plus long qu'une nouvelle. On considère qu'il fait au moins 150 mots

  • les personnages : le roman comporte plusieurs personnages. Il peut y avoir différents personnages principaux, auxquels s'ajoutent les personnages de second plan : les secondaires et les tertiaires

  • l'intrigue principale est celle du ou des protagonistes

  • les intrigues : le roman comporte plusieurs intrigues. Cela s'explique par le fait que les personnages ont leurs propres vies et donc, leurs propres quêtes

  • le style d'écriture : en prose ! Ce n'est ni de la poésie, ni du théâtre

  • les scènes marquantes : vont rythmer le roman. Ce sont les rebondissements

  • les dialogues : donnent vie aux personnages et rythment le roman en lui donnant plus d'ampleur et plus de réalisme

  • les différentes parties : l'incipit, la succession d'évènements qui se déroulent dans le temps, l'excipit

  • la division du récit en chapitres, numérotés ou non


PAR QUOI COMMENCER POUR ECRIRE UN ROMAN ?


Avant toute chose, il est important de créer la structure du roman. C'est ce que nous voyons dans l'atelier d'écriture "7 JOURS POUR ECRIRE" (rejoignez l'atelier d'écriture en ligne en cliquant juste ici)


Une fois que cela est fait, on rédige l'incipit.


L'incipit est le début du roman. Il s'agit donc des premiers mots, des premières phrases que vont lire les lecteurs.


Donc, pour écrire un roman, on commence par rédiger l'incipit.


Comme dirait mon père : "On commence par le commencement !"


Pour écrire l'incipit :

  1. choisir le genre de l'incipit

  2. connaître ses différentes fonctions

  3. se lancer !

Voyons cela en détail :


  1. Choisir le genre de l'incipit : on en dénombre 4. J'y reviendrai dans un prochain article. Il y a le statique, le progressif, l'informatif et le dynamique

  2. connaître ses différentes fonctions : accrocher le lecteur, évidemment ! Mais pas seulement. L'incipit renseigne sur le genre littéraire ; il doit séduire et accrocher le lecteur ; il doit suffisamment l'informer et le guider pour que le lecteur sache dans quel monde il s'embarque, tout en gardant le mystère sur la suite ; l'incipit permet d'entrer dans l'histoire, de s'y émerger

  3. Se lancer ! Personnellement, j'aime beaucoup commencer à écrire un roman. Je connais l'importance de ces premiers mots et ce n'est pas quelque chose qui me stresse. J'avoue que j'ai du mal à poursuivre sereinement l'écriture tant que je ne suis pas satisfaite du début. Cependant, je garde toujours une marge de manœuvre et m'autorise à rectifier ou réécrire le début de mon roman si j'en ressens l'envie ou le besoin. C'est comme ça qu'on se lance dans l'écriture d'un roman : on le structure, et on écrit les premiers mots. Quitte à recommencer plusieurs fois !