Rechercher
  • Malika Virin

COMMENT BIEN NOURRIR SON MONDE INTERIEUR POUR SE SENTIR BIEN ET ECRIRE UN ROMAN

Dernière mise à jour : 22 juil. 2021

NOURRIR SON MONDE INTERIEUR POUR ECRIRE UN ROMAN ET SE SENTIR BIEN


L'ECRITURE AU SERVICE DU BIEN-ETRE ET DU ROMAN


Nous avons toutes un monde intérieur, plus ou moins riche.

Bien le nourrir et l'entretenir permet de vivre une vie saine, équilibrée et à la hauteur de nos espérances.

Par ailleurs, avoir un monde intérieur riche permet de développer son imagination et d'écrire un roman plus facilement

Vous le savez, sur ce blog, je parle beaucoup d'écriture pour vous aider à écrire un roman.

Dans cet article, je souhaite vous donner les clés, les outils qui vont vous permettre de bien nourrir votre monde intérieur. Ainsi, vous l'enrichirez et commencerez à en récolter les bénéficies. Cela se ressentira sur votre bien-être général, ainsi que dans votre écriture.


Bienvenue sur le blog. Si vous êtes nouvelle ici, vous voulez certainement lire mon ebook gratuit dans lequel je détaille les 6 choses à faire pour écrire facilement. Téléchargez mon guide en cliquant simplement ici. Merci de votre lecture et à bientôt sur le site www.malika-virin.com 


De manière générale, nous sommes toutes en quête de la paix intérieure.

Je l'ai moi-même à nouveau cherché ces derniers temps.

Aujourd'hui, tandis que je laissais vagabonder mes idées tout en contemplant la sublime nature, je me fis la remarque qu'avoir un monde intérieur riche me permet de supporter et de surmonter de nombreuses épreuves, en plus de m'aider à écrire des livres.


Dans cet article

Qu'est-ce que le monde intérieur

Comment nourrir son monde intérieur pour se sentir bien et écrire un roman ?

L'écriture au service du bien-être

Se sentir bien pour écrire un roman

Pour aller plus loin


Qu'est-ce que le monde intérieur ?


Le monde intérieur est ce qui est et vit en nous, en dehors des muscles, du sang et des organes vitaux, bien évidemment.


C'est en nous que l'on ressent nos émotions, que l'on entend nos pensées, que l'on a nos pressentiments et que réside notre intuition. C'est aussi le siège de notre foi.


Toutes ces choses peuvent s'exprimer en se matérialisant, ou non, dans le monde extérieur.


Le monde intérieur et le monde extérieur ne s'opposent pas vraiment. Je pense plutôt qu'ils se complètent (je vous l'explique dans la suite de cet article de blog).


Le monde extérieur est ce qu'on appelle le monde physique, là où peuvent se matérialiser nos pensées, nos visions et nos souhaits.


Le monde extérieur est aussi appelé "le monde réel". On y vit les interactions familiales et sociales.

Nous possédons toutes un monde intérieur, plus ou moins riche, plus ou moins puissant, qui a plus ou moins d'impact sur le monde extérieur.


Bien nourrir son monde intérieur permet de rester connectée à soi, de mener et vivre une vie saine, agréable, à la hauteur de nos espérances et équilibrée.


Quiconque est en quête de bien être, prend le temps d'interroger son monde intérieur pour en prendre le plus grand soin.


Et quiconque veut écrire un roman, prend le temps de nourrir son monde intérieur.


Comment nourrir son monde intérieur pour se sentir bien et écrire un roman ?


Avant de répondre à cette double question, il me semble importante de souligner l'importance de prendre le temps de se connecter à soi-même et d'aller visiter son monde intérieur régulièrement pour savoir si ce monde est lumineux ou sombre.


En effet, la façon d'agir, de réagir, de faire, de parler, de se comporter avec les autres et envers soi-même en dit long sur l'état de notre monde intérieur.


Par expérience, je sais que la façon de nourrir notre monde intérieur a une énorme influence sur notre réalité physique. La réalité physique est ce qu'on vit dans la vraie vie.


Il existe différentes manières de nourrir son monde intérieur :

  1. l'alimentation qui joue un rôle crucial sur notre état de santé générale

  2. l'eau, bien entendu, qui fait bien plus que nous hydrater

  3. nos conversations externes et internes : ce dont on parle, comment on en parle, les mots qu'on emploie, comment on se parle… toutes ces choses ont une importance et jouent sur notre bien-être

  4. nos lectures

  5. ce qu'on regarde : tant sur les écrans que dans la "vraie vie"

  6. l'écriture

  7. la méditation

  8. la contemplation

Cette liste est non exhaustive. D'ailleurs, vous pouvez me dire, en commentaire, ce qui, selon vous, permet de nourrir son monde intérieur.


Personnellement, les histoires que je me raconte ont une grande influence sur :

  • la perception que j'ai de moi-même

  • ma façon de me parler, mon amour-propre et ma confiance en moi

  • mes interactions avec les autres

  • ma perception du monde réel

Lorsqu'on a un monde intérieur riche, on peut facilement (se) raconter des histoires avec une précision déconcertante. Ces histoires sont alors tellement bien construites, qu'on finit par y croire.

Lorsqu'on les raconte, aux autres et / ou à soi-même, on ressent des émotions très intenses. Elles sont si vives que, même si ce qu'on (se) raconte est faux, fictionnel, on peut en être très ébranlé. Ce qui fait que, même si notre cerveau, notre conscient, sait que l'histoire n'est pas réelle, les émotions vont s'ancrer en nous.

Ca va créer des mécanismes de pensées, d'actions, de réactions.


Maintenant, voyons comment nourrir son monde intérieur pour se sentir bien.


Comme vous avez pu le lire plus haut, tout ce qu'on apporte à notre corps et à notre mental est très important. En effet, cela va jouer sur notre bien-être général. C'est pourquoi, il faut veiller à la qualité de ce qu'on consomme :

  • alimentation ,eau, jus, etc.

  • contenu : lectures, vidéos, articles de blog, presse, podcast, réseaux sociaux

Il est aussi important de faire attention aux types de relations qu'on entretien avec les autres et avec soi-même. Il ne sert à rien de nourrir des relations néfastes ou toxiques. Si on veut se sentir bien, on s'éloigne des personnes qui nous font du mal. Et on prête une très grande attention à la façon dont on se parle. Parce que, inconsciemment, lorsqu'on est méchant avec soi-même, on autorise les autres à en faire autant.


Bien entendu, la méditation, la contemplation, ne rien faire, se balader, le sport et faire des choses qu'on aime et qui nous mettent en joie jouent un rôle très important dans le bien-être.


Comment nourrir son monde intérieur pour écrire un roman ?


Maintenant, vous savez quoi faire pour vous sentir bien de façon générale.


La lecture et l'écriture vont vous aider à nourrir et enrichir votre monde intérieur. Cela va développer votre imagination, vous aider a avoir un esprit toujours plus ouvert, a augmenter votre niveau de langage, de vocabulaire ainsi que vos connaissances de manière générale.

Faire des choses qui nous font nous sentir bien, permet de ressentir un large panel d'émotions. Et donc, de pouvoir les décrire plus facilement !


Je vous en parle dans l'accompagnement littéraire. Pour rejoindre l'accompagnement littéraire, cliquez simplement ici.


L'écriture au service du bien-être


L'écriture est un réel outil de bien être. Elle permet de nourrir, d'enrichir et d'entretenir son monde intérieur. Et même de matérialiser ce que l'on souhaite voir se réaliser dans le monde extérieur, c'est-à-dire le monde physique.


Je n'aime pas utiliser l'expression "la vie réelle" car, dans la vie, tout est bien réel, même ce qu'on ne voit pas, ce qu'on ne sait pas, ce qu'on ne formule pas, ce qu'on n'imagine pas. Mais je sais que c'est plus compréhensible


Personnellement, j'écris tous les jours depuis presque 25 ans.


Grâce à l'écriture, j'ai pu :

  • accepter ma maladie

  • cesser de lutter contre mon handicap

  • m'aimer vraiment

  • surmonter les épreuves, les difficultés

  • faire mes deuils

  • prendre les meilleures décisions pour moi

  • apprendre à me connecter à moi-même

  • développer mon intuition

  • entretenir ma foi, ma spiritualité

  • améliorer considérablement ma vie

  • matérialiser mes souhaits

  • faire la distinction entre ce que je me raconte et la réalité

  • devenir écrivaine et romancière

  • investir sur moi

  • investir dans des choses qui ont du sens pour moi

Il y a tant de choses positives qu'apporte l'écriture, qu'il m'est impossible de toutes vous les citer ici.